Recherche par nom, par titre

 

 
     
  Accueil > Catalogue > Les Ouvrages > SI TU SOULÈVES LE PAYSAGE  
 Voir une page
 

SI TU SOULÈVES LE PAYSAGE

texte de Paul BERGESE
illustré par Julie MAURICE

Si tu soulèves le paysage, tu trouves de drôles d’animaux, et Quand les animaux / jouent au milieu des mots... Paul Bergèse est l’animateur de cette ménagerie de fantaisie, née de fines observations et d’un goût immodéré pour les mots, leurs musiques, leurs images, les jeux du langage ...Des fenêtres de rêves / s’ouvrent aux yeux des enfants. Des rêves dans lesquels, comme dans les illustrations de Julie Maurice, les poissons sont capables de voler au-dessus des maisons. De courts textes à lire comme on déguste le suc d’une mûre de ronce délicatement pressée entre langue et palais. Un délice de livre qui garde longueur en bouche.

Prix : 12.00 €
 

48 pages - Quadrichromie - 13X21cm - Broché
2014
ISBN 978-2-912360-89-2

 
 
 

CRITIQUES

Si tu soulèves les pages
Si tu soulèves le paysage est un recueil de poèmes pour enfants qui se compose de très courts textes principalement autour d’animaux. On pourra donc proposer à des élèves de les compléter d’un nombre égal de vers en gardant le thème de l’inspiration (ce qui montrera que chacun n’a pas ressenti le poème de la même façon).
Ponctuellement des touches d’humour, fort accessibles au jeune public apparaissent:
Dans la batterie de poules
Même ligne de crête.
L’éleveur décrète
"Les œufs pour midi ".

Les qualités de l’ouvrage tiennent également par l’illustration. Cette dernière parlera aux élèves car elle a généralement l’apparence de la texture de la gouache, qu’ils utilisent eux-mêmes. Parfois les couleurs et le graphisme renvoient à des fresques d’église comme dans l’illustration qui accompagne ce poème :
Le soleil du soir
Plonge au cœur des flots.
Les poisons se réchauffent.

Tout en donnant des attitudes ou des sentiments significatifs aux animaux (inquiétude, malice, joie, autorité …), l’illustration garde une tonalité de dessin d’enfant (bien doué évidemment). Les couleurs se marient élégamment entre elles et les ambiances colorées typées se succèdent à souhait.
JulesRomans - Critiques libres http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/40042

Pèlerin de la poésie, Paul Bergèse donne un nouveau recueil finement illustré par Julie Maurice, avec un mélange d’aquarelles et de pochoirs semble t-il ; sur le monde à percevoir, classiquement paysage et animaux, il présente de courts textes, petits bijoux qui rappellent les haïkus sans s’y contraindre. Un brin d’humour, un jeu sur les mots rappellent parfois le Guillevic de Echos, disait-il. J’ai beau rabattre ma queue / sur la tête personne ne me prend / pour un écureuil / soupire le renard.
Je prends soin de ma ligne / dit le caméléon / je ne goûte les plats / que du bout de la langue.
Claudine Charamnac Stupar - NVL n° 199

Voici un livre qui me réconcilie avec le monde et pas seulement parce qu’on y croise mon animal totem : le bouquetin. L’animal est rare en poésie comme en littérature, ça fait plaisir.
Nous qui vivons sous le stress de la cité, du boulot et de mille et une autres obligations comme celle des feux rouges et des sens interdits, voilà des poèmes qui soulèvent le paysage.
Une invitation à passer juste à côté, ces fameux chemins de traverse qui créent le décalage nécessaire à une respiration heureuse.
Les petits cadeaux de la vie, la tendresse et les clins d’œil du monde au passant aussi songeur qu’attentif.
Petits cadeaux des oiseaux, des ombres, des arbres… cadeaux d’une planète qui résiste aux goudrons.
Je me souviens par exemple de cette mouette à l’aube plongeant dans la Seine, près de Notre Dame et ramenant un poisson. Eclair de lumière dans la grisaille d’un matin parisien. Totalement décalé par rapport aux grands boulevards.
Ces poèmes sont de cet ordre-là, celui du miracle et l’art du poète est dans leur saisie : haiku, court poème.
Les images paisibles accompagnent avec couleurs ces instants de quiétude.
Un livre qui permet d’apprendre à voir un peu plus loin que le bout de son nez.
À mettre d’urgence dans toutes les bibliothèques.
Patrick Joquel

Paul Bergèse fait surgir de ses mots tout un monde : la grive, l’alouette, l’épeire, le moyen duc... un cerisier, un parterre de cosmos, un champignon blanc parapluie de lombric… les roches de montagne qui font chemin et deviennent galets : Au creux de ta main / la peau douce d’un galet. / Remonte en mémoire / le pas du bouquetin. Des poèmes proches du haïku, denses, saisissants : Imaginez l’angoisse / de l’insecte blotti / sous une écorce pourrie / quand tambourine / le pic épeiche. Bonne humeur et humour du poète : Dans mon jardin de poésie / le pi­vert rit à perdre haleine. / Il m’a encore / chipé des vers ». Ou encore le savoureux : Sans plus de bruit / que la neige qui tombe / le chat bondit sur mes écrits. /Je fais les gros yeux, je le crie / mais il ronronne et je succombe.

Ce recueil est un petit bijou : les textes ont la couleur des illustrations, les vers chantent sur les pages, des fenêtres de rêves / s’ouvrent aux yeux des enfants. Les couleurs des aquarelles de Julie Maurice sont harmonieuses et variées pour entrer de plain-pied en pays de poésie. Une fête pour l’œil autant que pour l’esprit !

O. B. InterCDI n°249, mai-juin 2014

Si tu soulèves le rideau, tu découvres le paysage. Si tu soulèves le paysage, comme on le ferait du coin du rideau, tu découvres tout ce que la vue d’ensemble pouvait te cacher. Ce livre s’adresse aux plus petits comme aux plus grands. De derrière ce paysage, Julie Maurice a extrait de très jolies images qui donnent à voir de ses coups de pinceaux magiques et de ses couleurs rutilantes, les fleurs et les animaux si proches. Les courts poèmes de Paul Bergèse expliquent, prolongent et dérident en jouant avec les mots. Ils sont des instantanés pleins de vie et de fantaisie. Le monde pétille, autour de nous, et si tu soulèves le paysage…, le bonheur est garanti !
Tu soulèves le paysage

C’est l’instant où le criquet

rêve de voir la me
r
 
A. P. - Lire en Vendée n°28


 

Écrivain : Paul BERGESE

Provençal de l'arrière pays, celui de son cœur, celui de Giono, Paul Bergèse en porte toujours les chants, la chaleur, les senteurs et les saveurs mais il s'est greffé au ciel du Nord, à ses bleu noir, ses pastels fondus et ses douceurs de brumes opalines.
Parrain des salons du livre de Bailleul, et ceux de Maubeuge et de Douai destinés à la jeunesse, membre de la " Charte des Auteurs et Illustrateurs pour la Jeunesse ", de la " Maison des Écrivains " et de la " Maison de la poésie Nord- Pas-de-Calais ", il parcourt le pays et se fait pèlerin de la poésie par ses rencontres en milieux scolaires, bibliothèques, salons et autres fêtes du livre, ainsi que par ses interventions auprès des enseignants (stages et conférences) et des étudiants en IUFM. 


Titres disponibles :
 
Le rhinocéros amoureux, 5,50 €,  Pluie d'étoiles éditions, août 2002, illustrations de Titi Bergèse
 Le coucou du haïku, 11 €, édition de La Renarde Rouge, août 2003, eaux fortes de Titi Bergèse, ré&eac...

Illustrateur : Julie MAURICE

Julie Maurice est née en 1986 et a passé son enfance dans les montagnes vosgiennes : après des études littéraires, elle s’est orientée vers les arts plastiques en intégrant l’École Supérieure d’Art d’Épinal. Aujourd’hui installée à Metz, elle débute sa carrière d’illustratrice et travaille ponctuellement en librairie....

     
© 2007 soc & foc - Contacts - Crédits  -