Recherche par nom, par titre

 

 
     
  Accueil > Catalogue > Les Ouvrages > MAISONS À DORMIR DEBOUT  
 Voir une page
 

MAISONS À DORMIR DEBOUT

texte de Jacqueline PERSINI-PANORIAS
illustré par point*point

Les Maisons à dormir debout de Jacqueline Persini-Panorias sont une invitation à (re)visiter les contes de notre patrimoine. Un mot, un objet, une situation ouvrent la porte sur des ambiances, des couleurs, des vagabondages.
point*point est une jeune illustratrice japonaise qui s’est emparée de ces textes ancrés dans la culture européenne pour les intégrer à son imaginaire. C’est une virtuose du collage, de la confrontation de formes et de couleurs.
À elles deux, elles dessinent des itinéraires de mots et d’images qui appellent le lecteur, jeune ou adulte, à des visites pleines de surprises au fil des pages, au seuil des portes.

Dans une maison Barbe Bleue
s'éveillaient robes rouges et larges
allaient partout et ouvraient tout
surtout le petit cabinet
par un escalier dérobé
et la barbe bleue frisottante
ne voyait rien venir d'affreux
dans ces robes rouges impatientes

Prix : 12.00 €
 

48 pages - quadrichromie - 11,5 X 21 cm - Cousu
2005
ISBN 2-912360-35-8

 
 
 

CRITIQUES

Toutes les déclinaisons des maisons, celles des contes, une maison très Hans et Gretel, une maison très Blanche-Neige, une maison Chaperon Rouge, Petit Poucet, Barbe Bleue, et toutes les autres :
Une maison très ruminante
vivait obstinée dans un pré
elle agitait, elle mâchait
à quatre étoiles ses pensées
Les illustrations sont de point*point qui est née à Kyoto en 1976 et qui a vécu trois ans en France. Les motifs et les couleurs chantent. Les illustrations par découpages, assemblages, sont de douces allusions aux poèmes.
Odile Bonneel, Inter CDI

Louise* a plutôt aimé ce livre. Elle a apprécié le côté ludique des rimes et des assonances, ainsi que le rappel des contes et comptines. Les dessins sont bien colorés, dit-elle, et j'aime y chercher les relations avec le texte, comme dans un livre-jeu.
Une maison très Blanche-Neige
aux sept miroirs miroirs jolis
qui ne grinçaient qui ne glissaient
quelqu'un mangeait quelqu'un dormait
une princesse ou une vieille
peut-être laide peut-être belle
attendait son cercueil de verre
À la lecture, j'ai ressenti une vraie complicité entre l'auteure et l'illustratrice, à l'image du premier vers de chaque poème qui empiète toujours sur le dessin. Les correspondances entre texte et image sont à la fois explicites et non didactiques, laissant libre cours à l'imagination de l'enfant. Le recours à des thèmes familiers rassure le jeune lecteur tout en laissant grandes ouvertes les fenêtres de ses maisons à dormir debout.
Philippe Biget - Poésie/première 34

* Louise est la petite fille du chroniqueur (neuf ans).

 

Écrivain : Jacqueline PERSINI-PANORIAS

Jacqueline Persini, née à Marseille, vit à Paris. Après avoir cheminé longtemps dans les sentiers escarpés de la psychanalyse, elle se consacre actuellement à la poésie. Inscrite à la SDGL, à la charte des auteurs et illustrateurs jeunesse. Elle fait partie du comité de rédaction de la revue Poésie Première, responsable de la rubrique Poésie jeunesse.
Dans ses livres autobiographiques (L’Harmattan, Aspect) alternent poèmes et proses poétiques. Des recueils de poésie (éditions de L’Atlantique - Ficelle - Encres vives, Unicités) ouvrent un espace imaginaire où cohabitent le ludique et le grave. Avec la poésie jeunesse (Le Dé Bleu - SOC & FOC - Donner à voir), elle se laisse prendre plus encore dans des tourbillons de sons et de sens où l’enfance ne se retrouve pas mais se réinvente dans ses drames et ses émerveillements.
Ecrire, c’est s’approcher de ce que Breton appelle l’infracassable noyau de nuit mais aussi jouer avec les vacillements de sons et de sens, inventer quelque luciole.

Recueils de poèmes :
- Au devant d’elle, Encres vives (coll. Encres Blanches), 2006.
- Danser avec la sitelle, Ficelle, 2010.
- Petit chemin à naître, Ficelle, 2011.
- Contre l’humain il est des crimes, L’Harmattan, 2011.
- Ce moineau impudique, éditions de L’Atlantique (coll. Eros/Thanatos), 2012.
- Cascades et séquoias, illustré des peintures de Pierre D...

Illustrateur : point*point

point*point est née à Kyoto en 1976. Elle a étudié au Japon les beaux-arts, la mode, le design textile. Elle a habité trois ans en France pour poursuivre des études de français. Elle y a été très influencée par les gens, la culture, la nature et c'est là qu'elle a commencé son travail d'illustratrice. Au Japon, elle a fait des illustrations pour Desigtal Line Inc., DEX Inc., etc. En 2005, elle devient membre de l'agence d'artistes new-yorkaise Vicki Prentice Associates Inc.
Top Illustrator Japan 2008....

     
© 2007 soc & foc - Contacts - Crédits  -