Recherche par nom, par titre

 

 
     
  Accueil > Catalogue > Les Ouvrages > DES GRAINS D'ALORS  
 Voir une page
 

DES GRAINS D'ALORS

texte de Florian CHANTÔME
illustré par Cyrille LAURENT

Florian Chantôme écrit bref, écrit dense.
Ses haïkus sont une invitation à suivre le fil des jours, le fil des saisons, le fil des rencontres, un voyage dans les émotions, les pulsions, une attention à la moindre vibration : 
Un gazouillis ou 
Une chansonnette 
Presque rien, une voie blanche
.
Les images de Cyrille Laurent, matières, lignes et formes, organisent le voyage, tracent le chemin et balisent l’itinéraire.
Avec eux, on partage vite ce langage de signes et de mots, et l’on flâne dans les scories du quotidien, sans illusion sur la marche des heures, mais en  prenant le temps de 
Regarder couler le feu 
Pour ressourcer la
 ision de l’image
.
Il suffit juste d’accepter leur proposition, et de partir avec eux sur cette route nouvelle, à la recherche des fragments de vie qui permettent d’avancer, à la cueillette des grains d’alors.

Prix : 12.00 €
 

48 pages - quadrichromie - 20 X 15 cm - broché
2009
ISBN 978-2912360-54-0

 
 
 

CRITIQUES

Un livre élégant. Des haïkus. Des images. L’œil glisse des uns à l’autre et réciproquement. Sobrement. Et ça soulève comme des échos en soi. Des réminiscences. Des accords. Beaucoup de vibrations dans ce livre, comme entre lui et le lecteur. Le tout c’est d’accepter d’entrer dans la solitude et le silence que crée ce livre. Un livre dans lequel on se promène alors librement. En avant. En arrière. On prend les itinéraires comme on les sent, comme ils viennent. Il y a trois parties, trois cheminements bien distincts dans l’organisation des haïkus, cependant on peut les emprunter dans le désordre. J’aime assez cette multiplication des entrées.  
Un livre ouvert !
Patrick Joquel

Un recueil de haïkus sur le sens de la vie : « Autour de la terre /tout est fer­mement /délicat et provisoire». Évocations des saisons, de la nuit, de l’enfance, de l’amour, des perceptions. Et un clin d’œil mutin sur le beau métier d’écrire: «Chaque jour, vivre content/de se voir plagié / par ses devanciers ».
Florian Chantôme est le nom sous lequel Jean-­Philippe Testefort écrit ses poèmes. Cyrille Lau­rent conjugue dans ce recueil photos, infogra­phie et peinture. Les motifs : assemblages de cadres photographiques avec éoliennes, bords de plage, cordages, relief qui fait penser à des empreintes de doigts grossies, empreintes du temps.
O. B. - Inter CDI 

Jean-Philippe Testefort, professeur de philosophie a choisi son nom de poète: Florian Chantôme, dont les sonorités pourraient nous entraîner vers le chant, le flot, le rire, l’homme... Pas de flot mais des gouttes ayant la forme de grains denses, essentiels à la vie et qui ont macéré longtemps dans des creux profonds, ciselés par Florian Chantôme à ce moment-là du monde. C’est avec une grande attention au langage, à son silence comme à ses trouvailles que Florian Chantôme nous promène dans des aphorismes haïkus accompagnés des images sobres et belles de Cyrille Laurent.
De « Matures nortes » à « Cloche P », nous cheminons avec le regard lucide (« se déprendre de la perception ») du poète : « Tu es celle pour l qui ma dévotion l égale ma trahison. ». En peaufinant les peurs, la pensée comme l’amour se construit dans la perte et le paradoxe. « D’erreur en erreur », se profile « la perfection de l’inachèvement ». Avec « Les pas rayés », se dessine une vision de l’écriture : « Interminablement je / délite sous / la plume entêtée » ; « Le poème perpétue / I’âge somnambule / de l’idée échouée ».
Dans la « discrétion d’un oui / extrêmement nu » au monde, la voix singulière de Florian Chantôme veille au grain du poème à travers « Un gazouillis ou / une chansonnette, / le presque rien, une voie blanche. »
Jacqueline Persini-Panorias – Poésie / Première

 

Écrivain : Florian CHANTÔME

Florian Chantôme est le nom sous lequel Jean-Philippe Testefort écrit ses poésies. Né en 1964, il est professeur de philosophie à Troyes. Depuis octobre 2010, il est docteur en philosophie et sciences sociales (diplômé de l'E.H.E.S.S.). Il 'enseigne, en plus du lycée, à l'École Supérieure d'Art Appliqué de Troyes. Il a déjà publié quelques textes théoriques (chez Mille et une nuits, L'Harmattan...). 
 Il a participé au Dictionnaire de la pensée écologique (sortie 2014).
 2 livres sont en attente de publication : Poétique de la photographie et Études pour une éthique de la représentation.
Il collabore à la revue Cairns.
enfin 4 recueils de poésie sont sortis chez Encres Vives : Obsolescence (2011), Pour rien au monde (2012), Les mines... et ...indigestes (2013).
On peut trouver ses autres recueils de poésies aux éditions Encres Vives :
D'une mutité, l'autre, (2003), 
Un Carnet du couchant, À la fuite de quoi, Les étoffes de l'auprès et Survol animal entre 7 et 8 (2005), 
Des ordres et Miroir d'Eire (2006),
Obsolescence (2011),
Pour rien au monde (2012),&nbs...

Illustrateur : Cyrille LAURENT

Cyrille LAURENT est né en 1966 à Troyes. Pendant ses études de photographie à Marseille, il rencontre le calligraphe Touareg HAWAD qui lui donnera conscience de l’importance du moment et du souffle.
Assez rapidement, il s’orientera vers la peinture. Il travaillera au sein d’un collectif d’artistes à La Seyne sur Mer, où il fera de nombreuses expositions de groupe.
Il commence à travailler sur ordinateur au début des années 90. Il a réalisé plusieurs pochettes de disques, et se lance dans la vidéo.
De retour à Troyes en 2003, il entre en résidence aux ateliers de la ville de Troyes-Ginkgo. En 2005 il crée une vidéo pour la biennale « danse et multimédia ».
Il fait actuellement partie du groupe de plasticiens d’Art Présent et vit en Bourgogne.
Ses illustrations font la synthèse de ses connaissances en infographie, de son sens de l’instant photographique et de sa sensibilité de peintre.
 
...

     
© 2007 soc & foc - Contacts - Crédits